Ok

Il m’est apparu nécessaire, après une vingtaine d’années de vie académique et universitaire, de partager le modeste parcours réalisé tout au long de ces années.

L’enseignement auquel je me suis consacré est, notamment dans les pays en développement comme le mien, un sacerdoce qui ne trouve explication, beauté et magnificence que dans la manifestation d’une reconnaissance certaine par des publics estudiantins conquis. La recherche qui lui est pendante au niveau de l’enseignement supérieur exige une remise en cause permanente voire perpétuelle des ses savoirs et de ses aptitudes, et confine par conséquent à l’humilité.

La vitrine ici ouverte tente d’en dresser les contours...

A travers des rubriques dont le nombre et le contenu sont appelés à évoluer au fur et à mesure, on peut avoir une idée dudit parcours en s’intéressant tour à tour à la biographie, aux enseignements, aux conférences, à la recherche, aux actualités et à mon blog qui sera progressivement alimenté.

 

Je souhaite ainsi humblement contribuer à l’avancée du champ scientifique qui est le mien, à l’éclairage des étudiants, mais aussi à l’évolution de mon pays, au moins en ce qui concerne le domaine de compétences que je connais le moins mal.

Bonne lecture et à très bientôt.

Ma dernière parution

Economie de la religion en Afrique : développements récents et trajectoires durables

Si elle est une pratique dominante sur le continent depuis des siècles, la religion est pourtant restée longtemps insuffisamment explorée comme oblet de recherche pertinent en science économique, alors que, dans d'autres disciplines des sciences humaines et sociales, elle revendique plusieurs années de recherche intense.
Cet ouvrage vient combler ce vide. Il rassemble des enseignants-chercheurs, des praticiens de toutes obédiences religieuses autour des origines et de la pratique de la religion en Afrique, ainsi que des controverses qu'elle soulève. Plus spécifiquement, l'ouvrage mobilise des outils méthodologiques variés pour analyser finement les questions de miracles, les rapports entre les croyances et la prospérité, celles longtemps considérées comme tabous telles que le financement des églises, l'entrepreneuriat et le statut des activités de production et services entreprises par les églises. Les conflits de cohabitation entre les religions authentiquement africaines et celles issues de la colonisation sont également abordés pour identifier les similiitudes et les dissemblances. Au fnal, l'ouvrage propose une synthèse actualisée des développements récents du fait religieux en Afrique, tout en ouvrant des pistes d'approfondissements féconds.

Consulter tous mes ouvrages »