L'ICA: un nouvel indicateur de développement

Date de publication : Mercredi 15 juin 2011

En février 2011 à Kigali au Rwanda, l'African Capacity Building Foundation (ACBF) a procédé au lancement officiel de l'Indicateur des Capacités en Afrique (ICA). Cet indicateur a pour objectif entre autres, de proposer un panorama du niveau des capacités de et dans chaque pays, afin de permettre non seulement de déceler les manquements à combler et les carences à éliminer, mais aussi d'avoir un ordonnancement qui classe (en dépit de ce qui est dit) les pays africains couverts par rapport à l'ICA.

Cet indicateur arrive à mon sens à point nommé pour occuper un espace négligé dans la capture des efforts mis en oeuvre par les pays africains dans leur dynamique de développement; à savoir la question des capacités. En effet, presque tous les indicateurs existants ont toujours eu vocation à mesurer des problématiques éloignées ou à tout le moins différentes; avec du reste des critiques jamais résolues (on se souvient de la commission Stiglitz mise en place par le Président Sarkozy pour proposer une nouvelle mesure du développement sans grand succès). Le Produit Intérieur Brut (PIB) tente de mesurer la richesse, en tant que somme des valeurs ajoutés dans un pays. L'Indicateur de Développement Humain (IDH) et autre Indicateur de Pauvreté Humaine (IPH) essaient de nuancer le PIB en prenant en compte des dimensions qu'il dilue, en particulier le revenu, la santé, l'éducation, la qualité de vie. Le PIBV (V pour Vert) essaie d'inclure la qestion du changement climatique et de la préservation de l'environnement, etc.

Mais le développement c'est ausi la capacité d'un pays à accroître de manière continue ses capacités... ce qui est assurément un challenge intéressant, différent mais non encore capturé.

Hors depuis 1991, date d'établissement de la Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique, la question de sa mesure n'a jamais été attaquée avec autant d'envergure que ce qui vient d'être proposé à la connaissance établie. Trente-quatre (34) pays couverts, un questionnaire homogénéisé, une technique de mesure d'autant plus robuste et efficace qu'elle est simple, et des résultats surprenants et pleins d'enseignements. Le Burkina Faso apparaît comme étant le pays qui a le mieux accru ses capacités en 2011, devant les ténors les plus célébrés de la croissance africaine (qui se retrouvent parfois à des rangs étonnants). Ceux qui parcourent l'Afrique en général et l'Afrique au Sud du Sahara en particulier pourront, au-delà de toute influence statistique, témoigner de leur resenti par rapport à un tel résultat.

Ce qui importe aujourd'hui, est d'observer que chaque pays classé détient désormais la connaissance exacte de ce qu'il lui faut réaliser de manière très précise pour accroître ses capacités. En outre, il faut saluer l'ouverture considérant désormais que le développement du continent africain sera désormais mis en lumière par une kyrielle d'indicateurs, parmi lesquels l'ICA dont la version francophone vient de faire l'objet de lancement à Cotonou (Bénin). Il faut maintenant que l'effort de production de cette mesure soit perenne et annuelle (au même titre que les autres PIB et IDH) pour que les comparaisons intra et inter pays s'inscrivent dans la durée.

Tel est le nouveau défi qui vient d'être créé.

commentaires des utilisateurs
Pr. TSAFACK-NANFOSSO
Dimanche 06 janvier 2013 à 09:22:06

Je partage votre avis. Je vous encourage à nous proposer des réflexions dans ce sens, que nous pourrions dans le cadre du REMA.

Bon courage!

KOUAM FONDJIO ANGE STEPHANE
Dimanche 24 juin 2012 à 17:39:30
Bonjour Prof L'ICA me semble très intéressant, J'aimerai beaucoup en savoir plus Et je pense qu'au delà de le publier régulièrement, il faudra le vulgariser par des travaux.
Pr. TSAFACK-NANFOSSO
Vendredi 09 mars 2012 à 17:19:08

Merci et désolé de ne vous répondre que maintenant. Je suis plus réactif sur infos@tsafacknanfosso.com

Venez à moi pour en discute si vous le souhaitez, mais je connais un moyen infaillible: le TRAVAIL... Il n'y a rien d'autre... Bon courage

RTN

 

Pr. TSAFACK-NANFOSSO
Vendredi 09 mars 2012 à 16:55:41

Merciet désolé de ne vous répondre que maintenant. Je suis plus réactif sur infos@tsafack-nanfosso.com

Bon courage et à très bientôt

RTN

Nyak Edouard
Dimanche 29 janvier 2012 à 19:45:17
Bonsoir Professeur, Je suis étudiant en Master 2 option: Finance et comptabilité,j'ai l'honoeur d'avoir faire votre connaissance ceci en cours d'épistémologie de la recherche, et j'aimerai suivre vos pas. Car le Cameroun de demain c'est nous. Sans toutefois le repété vous êtes un très grand professeur. Bonne et heureuse année 2012, et que la grâce du Seigneur soit avec vous et votre famille. Délégué des étudiants de Master 2 Nyak Edouard
bricefha
Dimanche 27 novembre 2011 à 14:57:58
Bonjour Pr. sincerement c est un honneur pour moi d avoir ete l eleve d un homme comme vous doue d un intellect hors du commun.si je puis vous demander une faveur,c est de m aider a devenir aussi fort que vous.
Pr. TSAFACK-NANFOSSO
Samedi 15 octobre 2011 à 11:08:54

Merci à vous. Je suis certain que vous pouvez arriver à réaliser toutes vos aspirations. Il faut pourcela appliquer une seule et unique recette: le TRAVAIL.
Bon courage
RTN

Pr. TSAFACK-NANFOSSO
Samedi 15 octobre 2011 à 11:06:35

C'est vraiment très gentil à vous. Merci
Bon courage dans vos études.
RTN

bileou
Mardi 11 octobre 2011 à 18:22:43
bonjour monsieur c'est un honneur pour moi d’Être l’étudiant d'une telle sommité
merlin davy
Samedi 08 octobre 2011 à 22:08:56
merci pour toutes ces informations, Pr, j'espères que le futur PRC prendra tt cela en compte, en passant je tiens encore une fois de plus a vous félicité pour votre intzervention l'autre jour a africa 24, vous restez un model pour moi et bien que je sais que je pourrais jamais égalé votre savoir j'espères pourvoir l'approché. bonne continuation
Ajouter un commentaire
 
   
 
   
 
   
    Nombre de mots restant : 500
   
     
Dernières Publications
Interview au Journal \"DIAPASON\", Hors Série, n° 014, Novembre 2012
Publié le : Dimanche 30 décembre 2012
Commenté 6 fois.
De la web-dévaluation du franc CFA
Publié le : Vendredi 25 novembre 2011
Commenté 8 fois.
Les intellectuels et la problématique du développement
Publié le : Vendredi 27 mai 2011
Commenté 0 fois.
La gouvernance économique
Publié le : Mardi 22 février 2011
Commenté 6 fois.
Peut-on quitter la zone franc ?
Publié le : Samedi 29 janvier 2011
Commenté 8 fois.
Mesure pour mesure: sait-on vraiment mesurer le développement?
Publié le : Samedi 27 novembre 2010
Commenté 0 fois.
Bienvenue sur mon blog
Publié le : Mardi 26 janvier 2010
Commenté 4 fois.